fbpx
Blogue

La prise de décision en période d’incertitude

Non classé

Si j’avais su que la formation que j’avais gagné avant mon départ en vacances à l’École d’Entrepreneurship de Beauce en mars dernier ayant pour titre ‘’La prise de décision en période d’incertitude’’, trouverait son utilité aussi rapidement, je me serais acheté un billet de loto.

En février dernier, ma vie a pris un tournant. Je partais en vacances du 28 février au 5 mars, mon plus grand stress étant, à ce moment, de pouvoir faire à temps mes bagages et ne rien oublié. Au retour, je participais à un bootcamps de l’école d’Entrepreneurship de Beauce du 8 au 10 mars, je démarrais un de mes plus gros projets de construction de l’année, je débutais une de mes meilleures années financières de ma vie d’entrepreneure et le 11 mars je prenais la relève de la présidence des Elles de la Construction.

Ouf….. Je trouvais que la vie allait vite et pour être honnête est-ce que j’ai un peu espéré avoir du temps pour moi??? Plein de temps? Honnêtement je dois dire que pour une fois, malgré tout le positif autour de moi, j’ai probablement (plutôt vraiment) souhaiter que la vie s’arrête un peu (beaucoup) afin de pouvoir souffler un p’tit peu…

Et puis, mon vœux s’est réalisé… Quand on dit : « Be carefull for what you wish for », je peux vous dire que là je me trouvais cheap d’y avoir même un jour pensé…
De l’étonnement, à la peur, à la désorganisation et surtout à ne pas savoir quoi faire, je me suis du jour au lendemain, comme la majorité des gens sur la planète, retrouvée dans un monde où l’incertitude était maintenant le maître du jeu.

Pour deux jours, j’avoue, j’ai été paralysée. Je ne savais pas quoi faire et je n’avais plus de repère. Au bout de ses deux jours, je me suis relevée et j’ai regardé. J’ai choisi de me concentrer sur les choses qui étaient encore des certitudes. J’étais en vie, j’étais en santé, mes enfants aussi, j’avais un toit, j’avais de la créativité, mais surtout j’avais un réseau.

Un réseau sur qui je pouvais compter afin de pouvoir combler les points moins forts de mes capacités. J’ai une famille, des ami(es) mais j’ai surtout un réseau professionnel sur lequel je peux compter.

Et c’est là où j’ai trouvé une part de certitude dans cette nouvelle ère d’incertitude. Aux Elles, j’ai accès à un groupe fort de femmes vers qui je peux me tourner, pour parler, pour m’aider, pour avoir des conseils et pour m’appuyer. Chaque femme et homme aussi, que j’ai rencontré aux Elles a le désir profond d’être un acteur de changement, de vouloir aider et de faire une différence.

Pour moi, les Elles c’est ça, ne pas être seule dans l’inconnu et avoir accès à un réseau de soutien fort et dynamique…

J’aimerais donc vous inviter à ne pas rester seule et à vous joindre au mouvement. Parce qu’ensemble, nous sommes plus fortes.

Josée Dufour
Présidente Elles de la construction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci à nos partenaires

Copyright © 2020 Les Elles de la construction. Tous droits réservés.